Pour ce Vendredi, c’est cover, je vais vous proposer de découvrir quelques covers que le groupe de metal symphonique finlandais, Nightwish a pu faire durant sa carrière.

Pour commencer, voici une chanson de Gary Moore, Over The Hills and Far Away.

La chanson sortie en 1986 est très rock tout en exploitant les sonorités irlandaises propres aux origines de Gary Moore.

Un délice pour les oreilles :

La composition musicale de par sa grande qualité mélodique va être reprise par différents groupes de metal symphonique, dont Nightwish qui offre un hommage vibrant à Gary Moore à travers une réinterprétation très fidèle.

La composition est marquée par une batterie omniprésente et cela, le groupe le met remarquablement bien en avant. Qui plus est, la voix de Tarja Turunen se marrie à merveille avec la mélodie de Moore, lui donnant une valeur ajoutée mélodique indéniable. La chanson a, de fait, quelque chose de très sensible.

Cerise sur le gâteau, le clip qui a été réalisé pour l’occasion est très sympathique, ce qui ne gâche rien. Allez, j’arrête de faire du teasing et je vous laisse découvrir ou redécouvrir cette magnifique cover :

C’est également par ce video clip que j’ai découvert Nightwish et que j’ai eu envie d’approfondir ma connaissance du groupe.

Plus orientée balade, Walking in the air est la chanson tirée du dessin animé britannique The Snowman composée par Howard Blake en 1982.

La composition est empreinte d’une profonde mélancolie mais également d’un émerveillement renouvelé. Très sensible et très tendre à la fois.

A découvrir :

La voix aérienne de Tarja et les harmoniques de Nightwish offre une cover toute en finesse, respectant de manière très fidèle l’œuvre originale, tout en intégrant batterie et guitare électrique qui renforce l’ambiance mélancolique de la chanson initiale.

Un vrai délice :

A présent, je me tourne vers la chanson The Phantom of the Opera, interpétée initialement par Sarah Brightman et Steve Harley.

Le clip comme la composition musicale sont des trésors à découvrir. La voix de Sarah Brightman si particulière est mise en avant avec talent par Steve Harley et le duo réalise une prestation scénique remarquable.

Nightwish, en fait, une cover très fidèle, le style initial s’intégrant parfaitement dans leur ADN musical. Il s’agit plus d’une réactualisation de l’originale qu’une véritable prise de risque dans la cover mais globalement, ça passe très bien. Une fois de plus, l’apport de la batterie et de la guitare électrique offre une profondeur supplémentaire à la composition.

Le groupe explore également des classiques du rock, comme la
célèbre et magnfique chanson High Hopes des Pink Floyd.

Pour mémoire, voici la composition initiale :

Sensible, puissante, toute en finesse, un bijou à écouter en boucle.

Nightwish se l’approprie à merveille apportant avec talent ses sonorités metal. La voix de Marco Hietala couplée aux élans mélodiques du groupe offre un hommage très personnel aux Floyd.

Je vous laisse en juger par vous-même :

Pour clore ce billet, je tiens à attirer votre attention, si vous aimez Nightwish, sur la sortie imminente de leur nouvel album Imaginaerum le 5 décembre 2011 en France !

Un petit avant goût avec le clip couvrant le premier single, Storytime :

Que pensez-vous de ces différentes covers? Que cela vous inspire-t-il ?

Bon weekend !

Découvrez également les covers faites par Limp Bizkit!

Publicités