Voilà un groupe que j’ai découvert en fin d’année dernière sur Youtube (comme quoi le streaming, ça a du bon quoiqu’en pense une certaine HADOPI).
The Piano Guys est un duo composé par Jon Schmidt au piano et Steven Sharp Nelson au violoncelle qui reprend aussi bien des thèmes très connus que des compositions classiques en y insérant un style parfois très rock.

A cela vient s’ajouter une mise en scène somme toute sympathique qui ne gâche rien à l’expérience. Dans un sens, cela rappelle un peu ce que fait Lindsey Stirling en couplant images et musique pour mieux captiver le spectateur. (OK ça peut être assimilé à une méthode marketing à peine honnête mais si c’est fait avec talent comme c’est le cas ici, pas de raison de s’en plaindre 😉 )

En bon g33k qui se respecte, je vous présente Cello Wars, une parodie tout simplement excellente de l’univers de StarWars que j’avais d’ailleurs découvert grâce à Korben (oui, une fois de plus ^_^)

Pour ce clip, seul Steven Sharp Nelson est présent (en double ^_^), luttant contre lui-même dans un duel qui n’est pas sans rappeler le clip de 2Cellos reprenant Smooth Criminal. La composition est un medley des principaux thèmes de la saga de Georges Lucas, hymne vibrant au talentueux John Williams. Et bien sûr, la mise en scène regorge de références qui ne pourront que faire sourire le fan de la série. Je vous passe le discours de clôture de l’artiste, juste hilarant 🙂

La seconde composition qui a attiré mon oreille est une reprise de la chanson d’Adele, Rolling in the Deep. La grande crainte était que l’absence de voix plombe complètement la reprise, la chanteuse ayant, il faut le reconnaître, une voix puissante et omniprésente tout au long de la composition.
Pourtant, la cover est plutôt bien réussie nous offrant une nouvelle vision de la chanson tout aussi sensuelle mais servie par un violoncelle et un piano.

Magnifique, n’est ce pas?

A noter que The Piano Guys a également fait une version intégrant une voix portée par Amanda Scott

La dernière composition que je souhaitais vous partager est un réarrangement de la sonate au clair de lune de Beethoven par Steven Sharp Nelson, qui se dédouble une fois de plus jouant à la fois du piano, du violoncelle et de la batterie. Le résultat intègre des éléments rocks plutôt sympathiques.
Les images du clip apportent un petit plus très agréable à la composition.

Allez je ne peux pas vous laisser sur ce dernier clip.
The Piano Guys comme Lindsey Stirling sont des artistes qui diffusent une véritable joie de vivre lorsqu’ils jouent.
D’ailleurs, The Piano Guys a souhaité répondre à la question suivante: Pourquoi Steven Sharp Nelson a l’air aussi heureux de jouer du violoncelle?

Cela a donné cette reprise de Happy Together de The Turtles:

De quoi donner le sourire pour la journée, n’est ce pas?

Si vous aimez ce que fait The Piano Guys, n’hésitez pas à visiter leur chaîne Youtube ou leur page Facebook!

Découvrez également Car, le premier album de Peter Gabriel!

Publicités