Vous allez dire que ce billet fait écho à ma déclaration d’amour faite aux réseaux sociaux il y a quelques semaines…

Vous n’êtes pas très loin de la vérité même si cette fois, je tiens à vous faire partager une expérience que je qualifierai à la fois de professionnelle et de personnelle.

Twitter, ce fameux réseau social de microblogging sur lequel je traîne depuis bientôt un an, m’a apporté énormément et j’ai eu l’envie de faire partager cette passion, cette source d’informations qui étanche une partie de ma curiosité tous les jours auprès d’ami(e)s qui s’interrogeaient sur le modus operandi de la bête.
Il faut savoir que j’avais déjà eu l’occasion de faire découvrir le petit oiseau bleu de manière individuelle.

Là, il s’agissait d’un défi bien plus important: présenter les spécificités propres de Twitter à un groupe aux niveaux hétérogènes en terme de maitrise du web social.

D’un point de vue professionnel, j’ai toujours été intéressé par le domaine de la formation et j’ai eu l’occasion d’exercer de manière ponctuelle des missions plus ou moins officielles de transmission d’information.
Bilan: je me suis éclaté à définir un un fil à ma mini formation ainsi qu’à créer un support visuel pour transmettre à mes (pauvres) stagiaires.

L’idée de départ était de pouvoir faire découvrir succinctement l’oiseau bleu, en évitant de perdre les personnes présentes dans des méandres un peu trop techniques du réseau social.
De fait, j’ai choisi de découper l’intervention en trois parties.

D’abord, j’ai tablé sur une présentation de l’interface et du site en m’abstenant de noyer mes stagiaires de chiffres.
Je ne sais pas pour vous mais j’ai toujours trouvé que c’était de l’onanisme à tendance exhibitionniste de balancer des gros nombre aux visages des personnes assistant à une formation.

Ensuite, j’ai souhaité insister sur la prise en main, en intéressant mon auditoire aux usages possibles du réseau social.

Et pour finir, j’ai défini quelques termes propres à l’oiseau azur et abordé une poignée de bonnes pratiques applicables, entre autre (mais pas seulement), à Twitter pour permettre une intégration facilitée au sein de la communauté grandissante.

A mes yeux, les slides se devaient d’être clairs sans être une béquille pour la formation, devaient me servir surtout à illustrer mes propos et à offrir de l’interaction avec les stagiaires, les mettant ainsi au centre de la session par l’écoute de leurs besoins et de leurs envies.
Ainsi, j’ai demandé à chacun au début de la soirée de faire part au groupe des raisons pour lesquelles ils avaient choisi de venir passer un bout de temps ici à découvrir le réseau social, ce qui m’a permis d’adapter le discours en rebondissant sur les besoins exprimés par chacune et chacun.

En terme de durée, je m’étais réservé une petite heure, ponctuée de questions des stagiaires entre chaque slide afin de s’assurer que tout avait été compris. Des exemples ont été donnés pour approfondir les différents points évoqués et pour finir j’ai conclu la formation par une manipulation live de l’outil en proposant à une utilisatrice de créer son compte en direct.

Sur les six personnes présentes ce soir-là, 4 sont reparties avec un compte Twitter créé et certain(e)s l’utilisent toujours à l’heure actuelle, ce qui est pour moi la sensation d’avoir bien diffusé le message globalement ^_^

Pour clore ce billet, voici le support que j’ai utilisé pour ma présentation:

Cela reste relativement basique, le but étant de montrer et de mettre en situation l’outil pour expliquer son utilisation.

Lors de la conception, je me suis posé les questions de savoir qu’est ce qui m’aurait été utile lors de la prise en main du réseau social il y a un an. J’ai souhaité, de fait, transmettre une philosophie d’utilisation en plus de l’aspect purement technique pour y intégrer ce côté humain et instantané qui fait la richesse de Twitter.

Que pensez-vous de l’idée, de la présentation et du cheminement emprunté pour présenter le réseau social?

 

Publicités