Visuel extrait du Blog Les Questions Composent, Tribute à l’Elfe

Rencontre au détour du réseau, Les Questions Composent est un blog qui vaut le détour. (Pour rendre à César ce qui lui appartient, c’est par le flux Twitter d’AntiSexisme que j’ai découvert le blog 🙂 )
Son auteure, l’Elfe, traite de nombreux sujets épineux et c’est aussi grâce à deux de ses réflexions (la première et la seconde) qu’est né ce billet sur le couple rédigé par votre serviteur.
La chance, une conjonction astrale ou que sais-je encore a permis que je lui pose quelques questions afin de vous présenter son activité et vous donner envie de la suivre.
Mais je me tais et laisse la parole à la créatrice de Les Questions Composent qui saura vous en parler bien mieux que moi!

Digital Wanderer (DW) :
Bonjour madame l’Elfe !
Merci de me accorder cette interview, étant un fervent lecteur de ton blog depuis quelques mois!
D’ores et déjà, pourrais-tu, s’il te plait, nous présenter le concept de Les Questions Composent.

L’Elfe :
Les questions composent, pour moi c’est avant tout  l’espace d’expression dont j’ai besoin. J’ai des choses à dire tout simplement. J’ai choisi ce nom parce que, comme je le dis dans le descriptif, ce sont les questions qui comptent, plus que les réponses. Une réponse, c’est fermé, clos et définitif. Alors qu’une question, ça amène des réponses bien sur, mais aussi d’autres questions. Bien sur dans mon blog il y a aussi des réponses – les miennes – mais ce n’est pas le plus important. Tout ce que j’affirme, je ne veux pas que les lecteurs le prennent au sérieux. Ce qui importe c’est la réflexion, le cheminement. Mon ancien blog s’appelait « le sens de la vie », c’était un peu le même concept finalement : ce qui compte c’est pas ce qu’on trouve, c’est ce qu’on cherche, le chemin qu’on parcourt.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Nous en savons un peu plus (celles et ceux qui ont encore des doutes peuvent toujours aller visiter directement le blog ^_^).
Qu’est ce qui motive tes billets la plupart du temps ?
Où trouves-tu cette verve pour faire courir ta plume avec autant d’éloquence sur des sujets pas toujours aisés à aborder ?

L’Elfe :
J’ai l’habitude de toujours tout remettre en question, de tout bousculer, et même de tout analyser. On me dit souvent « tu réfléchis trop » ou « tu te prends la tête ». c’est une façon de voir les choses. Parfois, je me dis que ce sont les autres qui ne réfléchissent pas assez. Mais sans doute qu’eux, ça leur prendrait la tête de tout analyser, de tout décrypter comme je le fais, mais pour moi c’est normal. C’est d’être empêchée de le faire qui me ferait souffrir. Un cerveau, c’est fait pour qu’on s’en serve (ou pour être mangé par des zombies).
Une fois, a Bangkok, je marchais dans la rue, un gars avec un turban et une barbe est sorti de la foule, il est venu droit sur moi, et il m’a dit : « you have a good karma, but you think too much » (tu as un bon karma, mais tu penses trop). Je lui ai dit : je sais.
Paradoxalement, je n’aime pas beaucoup les « grands philosophes », ceux qui réfléchissent pour réfléchir. Souvent ils ne font que confronter leurs idées, faire des sophismes, c’est un peu celui qui pisse le plus loin mentalement. Un truc d’ego, en somme. Moi je réfléchis surtout à des choses importantes, à des sujets qui me touchent, qui me remuent. Et pour moi ça ne fait pas partie d’une sphère mentale éloignée du réel, c’EST le réel. Les grands penseurs qui n’appliquent jamais leurs beaux principes à leur vie de tous les jours, ça me désole. Ca leur sert à une seule chose : se prendre au sérieux.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Vu l’aspect sensible de certains sujets que tu abordes de manière totalement libre, cela doit sans aucun doute attirer son lot de troll. As-tu une anecdote à ce propos à raconter à nos lecteurs ?

L’Elfe :
J’ai eu des trolls qui m’on suivie pendant des années.  Par période, il y a des gens qui détestent ce que j’écris, mais qui viennent commenter régulièrement, pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Je ne comprends pas pourquoi ils font ça. Certains sont juste bousculés dans leurs convictions, d’autres font une fixette sur moi.
Y a un troll qui me suit depuis plus de 10 ans. Si je compte bien ça doit faire 12 ans. Je n’avais pas de blog à l’époque, j’étais modératrice sur un forum. Il écrivait de très, très longs messages en s’aidant d’un dictionnaire de synonymes. Il commentait mon premier blog, je discutais avec lui sur msn, c’est comme ça que j’ai su des choses un peu intimes sur lui, et passablement honteuses. Je suis même amie avec lui sur Facebook. C’est un gars insupportable, pédant, méprisant même, qui balance des opinions dignes du premier beauf venu comme si c’était l’évangile. Mais je crois qu’au fond, c’est bien qu’il y ait des gens comme ça. C’est difficile d’avoir de la sympathie pour eux, mais c’est possible.

Je dois admettre m’est arrivé que des trolls arrivent vraiment à m’atteindre, à me faire sortir de mes gonds. Mais ça ne m’est plus arrivé depuis bien longtemps. C’est vrai, des fois ça m’agace un peu de voir des gens venir m’insulter et raconter des foutaises, mais s’ils veulent vraiment m’énerver, je leur souhaite bien du courage. Quand quelqu’un m’énerve, je ne réponds plus, ou alors je prends ça comme un jeu. Si bien que parfois, c’est arrivé que des gens essaient de me troller et que ce soit finalement eux qui perdent leur sang-froid… C’est un jeu un peu puéril de troller des trolls, mais ça fait aussi partie de mon message : ne pas prendre la vie au sérieux. Se souvenir que l’important c’est pas d’avoir raison ou d’avoir le dernier mot,  l’important c’est juste de rire.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Outre le support blog, utilises-tu d’autres plateformes sociales pour diffuser ton contenu et faire connaître tes réflexions ?

L’Elfe :
Je discute sur quelques forums, parfois suite à une discussion, ça donne naissance à un article sur mon blog. J’utilise aussi Facebook. Beaucoup de gens considèrent Facebook comme un truc stupide où l’on perd son temps et où on déballe sa vie privée. Je ne le vois pas comme ça, c’est un réseau social, donc ça permet de discuter avec des gens, d’échanger des informations,  de communiquer… Ce n’est pas aussi superficiel qu’on le pense.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Grosse question existencielle : les statues de l’île de Pâques en introduction à ton blog, c’est référence au fait que tu déconstruis des mythes qui polluent notre société ?

L’Elfe :
D’abord je trouvais important que ce soit une photo que j’ai prise moi-même qui illustre mon blog. Ton analyse est intéressante, mais si j’ai choisi cette statue, c’est avant tout pour évoquer les mystères de l’existence. Bien sur c’est aussi parce que j’adore l’île de pâques et son histoire, même si c’est une histoire triste et plus banale qu’on ne le pense. La plupart des gens croient que la civilisation rapa nui s’est autodétruite en coupant tous les arbres de l’île. Il y a peut-être une part de vérité, mais il ne faut pas oublier que la majorité des insulaires ont été déportés comme esclaves. Quoi qu’il en soit, il y aura toujours quelque chose de profondément mystérieux dans ces statues.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Bon, c’est pas tout ça mais on va se détendre un peu et revenir dans la mouvance musicale de DigitalWanderer : un coup de cœur musical du moment ?

L’Elfe :
En ce moment, j’ai un gros coup de coeur pour Anne Sylvestre, que j’ai découverte en écoutant l’émission féministe Dégenrées qui passe sur une radio grenobloise. Je la trouve incroyable, elle est pleine d’énergie, ses paroles touchent toujours juste.

———————————————————————————————————————————————————-

DW :
Nous arrivons à la fin de l’interview. Un dernier mot pour nos lecteurs ?

L’Elfe :
J’aimerais dire merci à tous ceux qui m’ont encouragée, à tous ceux qui m’aident à avancer dans ma réflexion, et même à tous ceux qui lisent et qui ne commentent pas. J’espère que lire des blogs les aide à réfléchir et à avancer. Et merci à toi !

———————————————————————————————————————————————————-

Pour clore cette interview qui doit déjà vous en dire un peu plus sur le contenu du blog, je me suis permis de vous sélectionner quelques billets extraits des réflexions prolifiques et de qualité de l’Elfe:

– Je ne savais pas ce que c’est qu’être vegan et je dois dire, entre autre, que ce billet m’a ouvert l’esprit et fait comprendre certaines choses qui m’échappait encore.

L’Elfe parle également de féminisme et de mythes sur le viol à travers différents billets dont l’excellent Yaka & Yakapa.

– Également deux billets plein d’humour définissant la vraie fille et le vrai mec mais aussi un autre détaillant les réactions masculines face à un échec dans la séduction.

– Et pour finir, c’est aussi des coups de gueule qui viennent des tripes tout en ayant cette verve si particulière qui fait que j’adore ce blog!

Voilà qui achève cette rencontre en espérant que cela vous donnera également envie de suivre l’Elfe, ses réflexions et pourquoi pas de participer au débat!

Publicités