La semaine passée a été marquée par une grande victoire pour la liberté d’Internet à travers le cinquième rejet subi par ACTA au cours du vote de la commission INTA.  Pour celles et ceux qui ont dormi les six derniers mois, ACTA, c’est cet accord négocié dans le plus grand secret par les lobby industriels pour préserver leur main mise sur le consommateur et le citoyen. Heureusement, les initiatives portées par des collectifs comme la Quadrature du Net mais également par Anonymous et d’autres ont permis le recul et l’éveil de la conscience citoyenne contre cette menace pour nos libertés. Néanmoins, comme le rappelle la Quadrature, il reste encore le vote en plénière du parlement européen la semaine prochaine qui sera déterminant pour enterrer définitivement ACTA!

Autre article, autre univers mais qui peut inquiéter: ce billet publié sur OWNI qui traite des drones, ces appareils sans pilote auquel l’industrie de l’armement s’intéresse fortement et qui peut présager des guerres sans aucun soldat impliqué dans les affrontements. Cela peut rappeler Terminator et ses fameux engins pilotés à distance par des ordinateurs contrôlés (au départ!) par des êtres humains.
A la fois préoccupant si utilisés à des fins militaires pour tuer des civils/soldats de manière totalement impersonnels (cela revient à « jouer » à un jeu vidéo et à distancer le pilote du drone de sa capacité évidente à donner la mort) mais c’est également un outil très utile pour combattre la censure tels que les appareils que Télécomix compte livrer aux opposants à Bachar el Assad en Syrie pour filmer les manifestations et les exactions commises.
Il y a de quoi avoir des avis très partagés concernant cette technologie qui peut aussi bien servir que desservir l’Humanité…

Je change de sujet avec ce billet rédigé sur MyCommunityManager par Anne Delauney et qui traite avec brio de sémantique dans le web. A l’heure où le mot « communauté » est utilisé à toutes les sauces dans le domaine du web, du marketing et du comunity management, le billet se penche sur l’étymologie de ce mot, ses origines mais également tous les sens qu’il implique. De quoi mieux comprendre ce qu’est une communauté dans son sens profond et de fait, ne plus l’utiliser à tort et à travers parce que ça se fait 😉

Parlons également cette semaine de sexisme bienveillant avec ce billet qui détaille avec force d’exemple les dangers qui y sont liés.
J’en parlais déjà
: le sexisme bienveillant qu’il soit dans le travail ou ailleurs est une plaie et l’auteur du billet souligne le risque que nous encourrons à vouloir sexualiser compétences et postes au point de réserver certaines fonctions à une femme ou un homme.

Je clos cette courte revue de la semaine par un billet sur Madmoizelle qui se penche sur l’adéquation possible entre relation longue et vie sexuelle épanouie. De multiples témoignages viennent étayer cette réflexion qui, à mon sens, apportent une preuve supplémentaire que le couple mono-partenaire n’est plus le modèle évident à adopter dans une société en pleine évolution.

Avez-vous également des liens d’articles intéressants à partager sur la semaine précédente?

Publicités