Voilà quelques semaines (que dis-je plusieurs mois ^_^) que je traînaille sur un forum dédié à Android : Netrunner depuis la sortie de ce jeu.
Chemin faisant, j’ai eu la possibilité de croiser un certain WormHole Surfer, qui, non content d’avoir été playtester pour cette version de Netrunner, fait également partie de ces courageux auto-entrepreneurs qui font vivre la passion du jeu sur la toile à travers une boutique en ligne mais également des plateformes de discussions où les passionné-e-s peuvent échanger autour de leur hobby favori.

La chance a voulu que je puisse l’interviewer entre deux runs, trois commandes et quelques posts sur le forum.

Voici donc cette rencontre pour tes petits yeux ébahis, fidèle lectrice/lecteur de Digital Wanderer!

Digital Wanderer (DW) : Bonjour !

Déjà, je te remercie de bien vouloir accorder cette interview à mon blog à l’occasion de la présentation de Android : Netrunner.

Peux-tu, s’il te plait, te présenter à nos lectrices et lecteurs ?

WormHole Surfer :

Mais de rien😉

Et bien bonjour à tous je suis Wormhole Surfer aussi connu sous le pseudo « Ludo Ludiworld » ou pour faire plus court Ludo. ^^

J’écoute pas mal de musique (principalement Prog et Krautrock), pratique la guitare, collectionne les jeux, les disques vinyles, les figurines Myth Cloth Saint Seiya et les cartes Garbage pail kids (les Crados)

Je suis joueur un joueur de 30 ans vivant en région Parisienne .

Je suis tombé dans le monde du jeu avec Magic en 1995 avec des potes du collège, depuis je n’ai jamais cessé de jouer et de découvrir des jeux, c’est vraiment une de mes grandes passions.

J’ai découvert après Magic pas mal de jeux et celui qui a attiré le plus mon attention est Netrunner ce jeu est vraiment un monument, je pourrai en parler pendant des heures … alors on va faire court ^^

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : D’après ce que j’ai pu lire suite à mes errances sur le réseau, tu as la chance mirifique de pouvoir compter parmi l’équipe des playtesters de cette nouvelle version de Netrunner.

Comment cela s’est-il passé ? Quel est ton retour d’expérience ?

WormHole Surfer :

Désolé cela va être long ^^

Et bien en fait je suis en contact avec le maitre Richard Garfield depuis quelques années maintenant . J’ai eu la chance de le rencontrer, l’interviewer et de faire une partie de Netrunner avec lui  en février 2011, l’année où j’ai organisé un championnat du Monde Netrunner CCG ( le 1er depuis des lustres …)

J’avais souhaité le rencontrer car c’est en quelque sorte mon idole dans le monde du jeu. Il a  révolutionné le monde du jeu en 1993 avec Magic et a ensuite créé Vampire puis l’excellent et innegalé Netrunner. Il a bien entendu créer d’autres très bons jeux (note de DW: genre King of Tokyo ou RoboRally ^_^) mais Netrunner a atteint pour moi le degré maximum de qualité. Comme j’organisais le Worlds cette année là , je souhaitais le rencontrer pour quelques dédicaces de cartes à offrir pour le tournoi . (« Accessoirement » il m’avait offert des prototypes du jeu … juste incroyable pour moi ^^)

J’étais à cette époque et depuis plusieurs mois, en plein « Business plan » pour relancer NR CCG, et Richard m’avais alors dit qu’il existait alors une possibilité pour qu’il récupère le jeu …J’ai fait tout mon possible pour réunir les conditions nécessaires à une réédition et ai réussi à créer un gros buzz sur le net dont la référence Boargamegeek en novembre 2011 où suite à mon annonce du projet NR CCG se classait numéro 1 des jeux les plus cliqués …
Les mois ont passés sans que j’arrive à concrétiser mon projet … jusqu’au jour du 10 mai 2012 où j’ai vu LA news de réadaptation du jeu par Fantasy Flight Games...
J’ai alors compris le silence de Wizards of the Coast face à mes sollicitations …

Ma première réaction à été un énorme Houraaaa, moi qui avait tout fait pour ressortir ce jeu depuis 10 ans …
Puis j’ai eu un sentiment de frustration énorme …
En effet je en pouvais m’empêcher de penser que FFG avais profiter de mon buzz et mon projet et evidemment les possibilités marketing et financiers de FFG ne sont pas les même que les miennes …
J’ai appris par la suite que les droits du jeu avait été négociés 2 ans auparavant …
Fake or fact ? Nous ne le saurons jamais , quoiqu’il en soit j’étais assez déçu pour être franc.

Richard Garfield, qui a alors senti mon mécontentement m’as mis en relation avec Christian Peterson, le patron de FFG qui m’a introduit dans l’équipe de playtest.
Tout s’est alors passé très vite, je suis arrivé dans l’équipe le 11 mai 2012 soit le lendemain de l’annonce . Le jeu était en test depuis environ 2 mois, 90% du jeu était fait .

J’ai décidé d’enrôler quelques amis de toujours dont Emmanuel Estournet alias Playful EE qui a fait énormément pour le jeu depuis 2000 en créant pas moins de 600 cartes, dont d’ailleurs certaines qui seront reprise par FFG. On a passer 4 jours entier à tester, tester et tester comme des fous pas moins de 74 parties et 37 pages d’analyse ! Assez hallucinant, même FFG a été assez étonné. Je suis content de moi car notre experience a été bénéfique et nous avons réussi à corriger certains pans du jeux . Beaucoup moins que ce que j’aurai voulu mais dans l’ensemble le core set à été bien équilibré ( à part Noise de la faction Anarch …)

J’ai tout de même été très content de faire partie de l’aventure et il est intéressant de voir comment ça se passe de « l’autre côté » finalement on étais pas trop dépaysé avec Playful car on travaillait de cette manière depuis pas mal de temps pour l’équilibrage de ses extensions.

J’ai été au début assez déçu de l’orientation pris par le jeu de part le changement de graphismes, univers, certaines mécanique de jeu, la construction de deck… Vous savez quand on passe 10 ans de sa vie à promouvoir un jeu que l’on considère comme son bébé il est difficile de voir et de bien prendre un projet qui n’est pas mené de la façon dont vous pensez être la plus juste.

Et puis au fur et à mesure des parties ( surtout lors de la sortie du jeu et du playtest de Genesis la première extension) je me suis étonné d’apprécier ce jeu tout autant que son ainé mais pour des raison differente. En fait je considère maintenant les deux jeux comme étant complémentaire et ne pourrais, pour l’instant plus me passer de l’un ou l’autre.

Même si malgré tout je ne retrouvais pas « MON » Netrunner on retrouvait ici un jeu quand même très proche et en tout cas tout aussi interessant.

FFG avait gagné son pari😉

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : Tu participes à l’animation d’un forum consacré au jeu mais également un blog, un groupe Facebook.
Quels sont tes objectifs à court terme pour le développement du jeu et as-tu des rapports avec FFG dans le domaine animation du jeu ?

WormHole Surfer :

Je suis un joueur et fan du jeu avant tout ce que je fais, je le fais vraiment avec mon cœur et par amour pour le jeu. Je vais continuer à faire tout ce que j’ai fait depuis 10 ans à savoir être présent sur le net pour répondre aux débutants et organiser des tournois . L’avantage maintenant que le jeu est « vivant », c’est que la promo et communication effectuées par FFG me délestent radicalement ! Si je doit vraiment essayer d’innover ce sera pour faire connaitre d’avantage le CCG, proposer une version révisée 3.0 de celui-ci et faire connaitre les formats de jeux qui ne seront pas possible avec Android : Netrunner.

FFG me soutient et m’as fait confiance lors de l’organisation de l’avant première européenne le 1 er septembre 2012, je pense qu’à l’avenir cela continuera mais dès que le jeu sera traduits par Edge je pense que FFG leur passera le flambeau pour m’aider .

J’ai toutefois quelques idées pour Android : Netrunner, notamment celui d’organiser une Omniligue avec un classement ELO évolutif hebdomadairement.

J’aimerai aussi créer véritablement des cartes et non plus être qu’un « simple playtesteur », j’y travaille, ce n’est pas gagné mais comme je ne lâcherai pas ^^

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : Cette passion que tu as pour Netrunner, tu l’as également injecté dans Ludiworld, ton auto-entreprise. Peux-tu, s’il te plait, nous la présenter ?

WormHole Surfer :

Avec plaisir ^^

Cela faisait quelques temps que l’envie d’entreprendre me trottait dans la tête. J’ai travaillé dans le milieu pendant quelques temps et cela m’a vraiment conforté sur le fait que je voulais vendre des jeux, les conseiller, les faire découvrir… On ne peut pas s’improviser vendeur de jeux sans être passionné et respectueux des jeux et des joueurs et il n’y a aucun doute que je suis fait pour ça. J’ai donc décider de me lancer dans la création de mon site internet pour arriver à l’ouverture de mon autoentreprise Ludiworld en Avril 2012 .

Je suis très satisfait de mon parcours, c’est une aventure passionnante et je ne manque pas de travail car je fais cela tout seul.

Ludiword est donc maintenant un site spécialisé Netrunner mais aussi accessoire de jeux, et jeux de société. J’ai réussi a tripler mon nombre de reference et capacité de stockage en seulement 6 mois.

Je pense que l’avantage de Ludiworld est ma proximité avec la clientèle et ma réactivité. Vendre et acheter sur Internet est maintenant une chose banale mais je souhaite vraiment me rapprocher du feeling d’une boutique « en dur » . Je propose aussi de plus en plus de vidéos de présentations de mes produits et cela permets en un seul clic sur la fiche produit de visualiser le contenu du jeu et voir si c’est fait pour vous ou non . Pour l’instant tout mes produits n’ont pas de vidéo mais c’est mon grand challenge pour 2013 . TOUT mon catalogue devra être visualisable en vidéos !

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : J’ai pu constater que Ludiworld possède une page Facebook, ainsi qu’une chaine Youtube en complément de la boutique de vente en ligne.
De quelle manière utilises-tu les médias sociaux pour promouvoir ton activité ?

WormHole Surfer : Comme je l’ai dis, ma force et mon leitmotiv est la proximité avec les joueurs, je suis un joueur avant tout, je ne cherche pas à « vendre pour vendre » les réseaux sociaux me permettent d’entretenir une relation privilégiée avec les joueurs qu’il soient client ou non.

J’utilise Youtube comme hebergement de mes vidéos que je link vers mes fiches produit.
Cela me permet de liberer de la bande passante et me permet d’augmenter ma visibilité car Youtube c’est quand même énorme aujourd’hui …

J’utilise Facebook pour un peu raconter la vie de Ludiworld. Il m’arrive de poster des photos de colis que je viens juste de recevoir, de poster un ressenti sur un jeu, une news, une nouvelle videos . Beaucoup de gens sont sur FB en permanence et cela me permet de les tenir informé de ce que je fait en temps réel. Le plus dur est de trouver le bon compromis entre rendre la page active et ne pas polluer le mur des « fans ». J’essaie dorénavant de mettre une news par jour cela permet d’être présent constamment sans trop ennuyer et polluer … enfin je crois ^^

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : Hormis Netrunner, quel est ton jeu coup de cœur du moment ?

WormHole Surfer : euh Android : Netrunner … ?

Plus serieusement il y en as plusieurs . je dirai Dominion : L’age des tenebres, Skull and roses ( sorti il y a un an mais …), Caylus ( très vieux jeu mais découvert que récemment .. honte sur moi)

En jeu de carte je reste sur l’excellent The Spoils, jeu méconnu en France mais qui est presque aussi bien que Netrunner 😉

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : Digital Wanderer, c’est aussi des coups de cœur musicaux. Que conseillerais-tu à nos lectrices et lecteurs ?

WormHole Surfer :

Oula c’est gentil de demander mais je doute que mes goûts musicaux soit partageable … allee si j’ose

Amon duul 2 ( Phallus Deï et Yeti)

Ashra tempel ( Ashra tempel)

Can ( Tago Mago)

Sonic Youth ( tout leur albums a part le white peut être …)

Pink Floyd ( seulement jusqu’à meddle.. le reste est plus que passable mais loin des experimentations du début .. oui même l’excellentissime dark side ^^)

Mars Volta : n’importe quel album mais le premier est juste incroyable

—————————————————————————————————————————————————————–

DW : C’est déjà la fin de l’interview ! Un dernier mot à ajouter ?

WormHole Surfer : Merci à toi et Let the run Begin !!

Et pour clore cette interview fleuve, je vous propose de redécouvrir l’interview que Ludovic avait faite de Richard Garfield à l’occasion de leur rencontre: