Gorillaz_-_Tomorrow_Comes_TodayJe vous parlais déjà de ce groupe dans ce vendredi c’est cover consacré à la chanson Feel Good Inc.
Cette semaine, je tiens surtout à revenir sur la composition qui me fait le plus vibrer chez Gorillaz, il s’agit de Tomorrow Comes Today.

La chanson est sortie en EP en 2000 puis a été reprise dans l’album initial du groupe virtuel en 2001.

Pourquoi cette composition me plait-elle tant?

D’ores et déjà, ce sont des lyrics d’où filtrent une certaine mélancolie soulignée par des images frappantes et une rythmique à la sensualité triste.
Le clip nous entraîne dans une ville en pleine nuit et, je ne sais pas pour vous, mais ma sensibilité résonne particulièrement dans ces ensembles urbains somme toute assez froids.
La sensation d’être perdu dans une sorte de mégalopole désertée par les êtres humains prisonniers de la technologie qui les a enchaînés.

Un côté un brin cyberpunk dystopique, mon obsession de toujours, ma fascination éternelle.

Voici en tout cas le clip, la chanson et les lyrics (courtes mais vraiment incisives!)

Everybody’s here with me
(we) Got no camera to see
Don’t think I’m not all in this world
The camera won’t let me go
And the verdict doesn’t love our soul
The digital won’t let me go

Yeah yeah yeah
I’ll pay (yeah yeah yeah)
When tomorrow
Tomorrow comes today

Stereo I want it on
It’s taken me far too long
Don’t think I’m not all in this world
I don’t think I’ll be here too long
I don’t think I’ll be here too long
I don’t think I’ll be here too long

Yeah yeah yeah
I’ll pay
When tomorrow
Tomorrow comes today