martial_law_nightfall_boxIl y a un an, je vous présentais un excellent jeu de cartes faisant appel à vos capacités de construction puisque, pour gagner, il était nécessaire de faire évoluer son paquet de cartes à mesure que la partie avancé. Il s’agissait de Nightfall, jeu de cartes pas à collectionner dans un univers post apocalyptique où humains, vampires et loup-garous luttent pour leur survie.

En grand amateur de jeu de cartes comme j’ai pu vous le prouver à travers les différents articles consacrés à ce domaine (Vampire, Android: Netrunner, Wakfu…), je ne pouvais qu’accrocher et j’ai découvert dans Nightfall un jeu beaucoup plus complexe et nerveux qu’il y paraît avec une technicité demandant de la pratique pour espérer pouvoir triompher en comprenant ce que l’on fait.
Iello s’occupant de la traduction française nous a fait le cadeau début octobre de la sortie de l’extension Loi Martiale qui apporte avec elle son lot de nouveautés.

Je ne reviendrais pas sur les règles de base, vous les connaissez sans doute déjà ou bien je vous encourage à aller derechef parcourir le billet que j’ai consacré au jeu de base.

martial_law_nightfall_cardsQuelles sont les évolutions proposées?

D’ores et déjà, Loi Martiale introduit de nouvelles mécaniques qui vont bouleverser la manière d’appréhender le jeu.

Le « Sacrifice » (Feed dans la VO) va permettre à chaque joueur de rejouer l’effet d’une carte en procédant au dit sacrifice et cela autant de fois que nécessaire si l’on souhaite voir l’effet se répéter.
Cela va sans dire que cela peut générer des effets très puissants comme de la résurrection de masse pour chaque carte défaussée ou d’autres effets comme des blessures à répétition toutes les deux cartes défaussées.

Egalement, Loi Martiale introduit de nouveaux types de blessures sobrement tatouées « Loi Martiale » et qui peuvent être défaussées durant la phase d’attaque pour augmenter la force d’une créature attaquante. Pour chaque blessure défaussée (y compris des non « Loi Martiale« ), la ou les bêtes vont gagner un en force sachant que l’effet ne peut être initié que si la première blessure défaussée est une « Loi Martiale« .
Vous ai-je largué?  Est-ce clair?
Ce simple rajout rend les parties d’autant plus mortelles et une personne mal partie peut facilement se rebiffer, demandant ainsi au(x) dominant(s) de rester excessivement vigilants.

martial_law_nightfall_draft_cardsAutre rajout important, c’est la présence de nouvelles créatures qui ne disparaissent que lorsqu’elles sont tuées et non pas à la fin de la phase d’attaque.
Cette résilience rend les parties plus stratégiques et impose à chacun de drafter de l’anti-bête. Les nouvelles bêtes possèdent également beaucoup plus d’effet « In Play« , ce qui approfondit considérablement le gameplay, apportant ainsi cette dose de stratégie qui manquait au set de base, résolument plus bourrin et direct.

Graphiquement, les illustrations sont toujours aussi belles, plongeant le joueur dans cet univers sombre, désespéré et violent. Les concept des chasseurs comme des loup-garous sont étoffés et les vampires se voient épaulés d’un nouveau clan d’inquiétants vampires orientaux aux pouvoirs des plus surprenants.

Donc pour résumer, Loi Martiale, ce sont deux nouvelles règles, un nouveau set de créatures/actions accompagnées de leur paquet draft.
C’est la possibilité de le jouer en stand-alone ou bien de le mixer avec le set de base sachant que le mélange peut se révéler hasardeux par moment que de fait, cela demande à mon sens un peu de préparation pour rendre la partie réellement intéressante.

Une partie dure toujours en moyenne 30 à 45 minutes selon la réactivité de vos partenaires et c’est toujours aussi bon.

Bref, si vous aimez déjà le jeu de base, foncez, vous ne pourrez qu’être agréablement surpris par ce contenu frais et bien pensé!