smash-upL’éditeur de jeu Iello nous a fait don au mois d’avril de la traduction d’un petit bijou du jeu de cartes pas à collectionner avec l’excellent Smash Up de l’auteur Paul Peterson. D’ores et déjà, la boite rappelle foncièrement le delirium d’un King of Tokyo et pour celles et ceux qui s’attendent à un jeu tout ce qu’il y a de plus sérieux, il vaut mieux passer son chemin immédiatement.

En effet, Smash Up! propose pour 2 à 4 joueurs de s’affronter pour la conquête de base pour des parties d’environ 30 minutes. Le but du jeu est de totaliser le premier 15 points de victoire par la conquête de base (ou l’utilisation d’autres cartes). Les règles tiennent pour ainsi dire sur une page recto verso et se révèlent d’une grande simplicité à prendre en main.

Mais pourquoi n’est ce pas sérieux au fait?

Tout simplement parce que chaque joueur va choisir deux factions parmi les huit présentes pour composer un paquet de 40 cartes qui représenteront son deck  pour la partie en cours.

Parmi ces groupes, vous pourrez choisir:

  • Les Dinosaures, puissants, meurtriers, et globalement très très bourrins avec leurs lasers!
  • Les Extraterrestres et leurs soucoupes volantes, spécialisés dans les enlèvements et les « bounce » (cartes permettant de renvoyer des cartes dans les mains de leur propriétaire)
  • Les Zombies dont la grande force est de pouvoir revenir ad nauseam de la défausse et de fait d’optimiser leurs pertes tout au long de la partie.
  • Les Pirates, mobiles à souhait, capable d’abattre massivement leurs adversaires à l’aide de leurs bordées de canons.
  • Les Sorciers, adeptes de magie temporelle offrant à son joueur la possibilité de jouer beaucoup de cartes dans le tour.
  • Les Créatures de la forêt, lutins et autres fées malicieuses qui ont le talent pour tendre des pièges en tout genre.
  • Les Robots, doués pour se démultiplier à la vitesse grand V grâce à leurs Microbots.
  • Les Ninja, maîtres dans l’art du meurtre, de l’esquive et autres tours pendables.

Smash_Up_Cards_FRVous l’aurez compris, le choix est large et c’est ce qui va rendre le jeu d’une richesse extrême  puisqu’il est possible de combiner les 8 factions pour obtenir 28 couples différents avec des synergies plus ou moins puissantes.

Une fois les factions sélectionnées, chaque joueur va se doter d’une main de départ de 5 cartes, sachant qu’il faut avoir au minimum une créature en main pour pouvoir jouer (obligation de relancer sa main si aucune créature n’est présente.)

A son tour, le joueur actif peut jouer une carte Action et une carte Créature dans l’ordre de son choix sur un des bases présentes au centre de la table (Il y a toujours X+1 bases au centre, X étant le nombre de joueurs participants à la partie).

Smash Up carte alienUne fois cela fait, l’on vérifie si des bases sont conquises en regardant si la force totale des créatures présentes sur la base (indiquée par un chiffre allant de 1 à 7 sur les cartes Créature) excède la valeur de résistance de la base (allant de 12 à 25). Si c’est le cas, la conquête est lancée et chaque joueur peut jouer des effets « Avant Conquête ». Puis on établit le top 3 parmi les joueurs présents et les points de victoire sont attribués selon ce qui est indiqué sur la base. Puis les joueurs peuvent faire des effets « Après Conquête » s’ils en ont et la base est défaussée ainsi que les créatures qui y étaient présentes pour être remplacées par une nouvelle base toute neuve.

La tour se termine par la pioche de deux cartes dans son deck par le joueur actif et on passe au joueur suivant qui exécute à son tour ces différentes phases.

Simplissime n’est ce pas?

Et pourtant diablement efficace.
Car à l’identique d’un Android: Netrunner, ce sont les cartes qui vont modifier les règles générales pour les rendre plus complexes. Il reviendra à chacun d’optimiser le placement de ces cartes pour limiter le développement adverse et s’assurer une position optimale.

Smash Up! appartient d’ailleurs à ce type de jeu qui gagne en qualité avec des joueurs connaissant les synergies des cartes. En profiter, c’est expérimenter et découvrir la complémentarité entre chaque faction pour trouver les combinaisons les plus mortelles.

smash-up-awesome-level-9000-Je ne vous cache pas que ce jeu m’a captivé que ce soit à travers son design très clair, ses cartes d’une grande lisibilité mais également son univers complètement barré avec son ambiance définitivement geek comme son humour décalé et rempli de références diverses.

Cerise sur le gâteau: des extensions sont prévues avec de nouvelles factions!

Awesome Level 9000, déjà sorti en VO, intègre des Ours montés, des Fantômes, des artisans Steampunk et des Monstroplantes.

De quoi s’amuser encore de longues heures!

En bref, si vous aimez les jeux de cartes offrant une bonne dose de rejouabilité avec un univers qui ne se prend pas au sérieux, vous pouvez foncer les yeux fermés🙂