cyndi-lauper-the-goonies-r-good-enough-portraitEt soudain, je réalise que le dernier Vendredi, c’est cover date de décembre 2012!

Donc voici (et sans grande gloire :P) le premier Vendredi, c’est cover de l’année 2013 (déjà bien avancée ^_^).

Pour le coup, c’est un instant nostalgique avec une chanson tie-up comme on dit.

Cette composition est liée à l’excellent film Les Goonies sorti en 1985 et dirigé par Richard Donner.
Cyndi Lauperqui interprète la chanson, apparaît en caméo durant un clip décomposé en deux parties racontant une histoire croisée avec celle des Goonies.
La composition est également audible au cours du film pour celles et ceux qui se souviendront où exactement (je vous laisse chercher).

D’ores et déjà la première partie:

Ce qui m’a toujours frappé, c’est la joie et la mélancolie qui se mêlent au sein de cette composition.
Larmes et sourire viennent à la fois et c’est parfaitement déroutant tout en étant merveilleusement adapté au film Les Goonies.
Rappelons que c’est l’histoire d’enfants à l’abandon, qui recherchent une solution pour permettre à leurs parents fauchés de rester habiter dans le quartier où ils vivent.

Et voici donc la suite de la première séquence:

Les clins d’oeil au film sont bien plus présents dans cette seconde partie avec toujours et encore cette musique lancinante qui continue à poursuivre qui l’a déjà entendue des années durant.

Parmi les quelques covers réalisées sur ce thème, j’ai particulièrement accroché sur la version du groupe punk rock New Found Glory qui livre une version aussi péchue que fidèle à l’originale.

Plus curieuse, la version de Haruko Momoi conserve néanmoins ce côté mélancolique tout en apportant un aspect pop loin d’être désagréable.

Je garde le meilleur pour la fin avec ce que je considère comme sans doute un des plus bels hommages à la chanson originelle.
Si je plongeais dans une profonde nostalgie il y a plus d’une semaine avec Smooth Mc Groove, c’est aussi parce que je suis retombé sur une musique 8bit qui a bercé mon adolescence.

Le film The Goonies a bénéficié d’une couverture média classique avec entre autre la parution d’un jeu lié à l’univers dont l’inoubliable The Goonies 2 sur NES.
Remarquablement difficile, je ne l’ai pour ainsi dire jamais terminé mais s’il y a bien une chose dont je me souviens avec bonheur, c’est cette musique:

La merveille des compositions 8bit qui avec peu de moyen sont capables de transporter n’importe qui dans un univers imaginaire unique.
Cela me rappelle ces musiques de Ducktales sur lesquelles j’ai vibré tout comme les thèmes entêtants de Megaman 2.
Bref, c’est de la cover, fidèle, originale et surprenante que l’on retrouve blottie au coeur d’une simple console 8bit.

Du délice que je vous encourage à découvrir si ce n’est déjà fait😉