Ex Nihilo

Par le Pinceau Pourpre, tout droit réservé

Il y a plus d’un an maintenant, j’osais publier Les Ténébreuses sous la forme d’une intégrale téléchargeable gratuitement par tous sur Altramenta et maintenant que je regarde le chemin parcouru, je m’étonne encore d’être parvenu, malgré mon rythme irrégulier d’écriture, à publier un troisième ebook (toujours gratuit, rassurez-vous).

Parlons donc d’Ex Nihilo, si vous voulez bien (et surtout si je veux en fait, vu que pour le coup, je fais narcissiquement mon auto-promotion 😛 ) .

Ex Nihilo est en quelque sorte la suite de Deus Ex Machina, bien que vous puissiez lire l’un comme l’autre de manière totalement indépendant. J’ai souhaité faire en sorte que ce soit accessible au plus grand nombre sans forcément avoir besoin de se taper la lecture de 36 tomes avant de pouvoir s’y plonger.

Pour la confidence, j’avoue avoir manqué de jeter à l’éponge à plusieurs reprises à mesure que les chapitres s’enchaînaient. Même si l’inspiration était là, la motivation manquait. Pour autant, je me suis fait violence parce que je voulais aller au bout de l’écriture de ce tome. J’en avais quelque part besoin et les dernières chapitres ont été écrits, le cœur quasi à vif, ce qui les rend d’autant plus précieux à mes yeux car ils atteignent une tension telle que c’en ait aussi douloureux que jouissif. C’est dire 😛

Côté thématique, cela reste dans la lignée de Deus Ex Machina, du cyberpunk assumé avec de multiples références au jeu de cartes qui me captive depuis novembre 2012, à savoir Android: Netrunner. Ces références, ce sont avant tout les titres des chapitres qui renvoient tous (à l’exception du chapitre final qui donne son nom au recueil) à un élément du jeu. Un hommage discret camouflé dans chaque chapitre, en somme, qui devrait faire sourire ceux qui sont coutumier du jeu en question.

Outre cela,, j’ai souhaité donné un ton plus musical à mon écriture à travers des intermèdes musicaux qui constellent littéralement chaque chapitre. Pour ainsi dire, je ne parviens pas à écrire sans avoir un fond musical, qui me sert souvent d’inspiration. Chaque chanson dont j’ai empruntée les lyrics pour souligner les moments forts de cet opus constitue pour moi des moteurs puissants en émotion que j’ai souhaitée transmettre tant dans mon écriture que dans mes personnages, ces derniers m’ayant parfois surpris dans leur réaction au fil de l’intrigue.

Aurora représente sans doute cette part d’idéalisme, d’anarchisme, qui me donne l’envie de continuer à écrire et à me révolter lorsque je constate des situations injustes et intolérables (et ce n’est pas l’actualité qui va me faire mentir sur ce point malheureusement). J’aime beaucoup ce personnage, ce qu’il devient tant dans sa force que dans sa faiblesse.

Je ne vais pas rentrer dans le détail des autres personnages mais chacun reflète des prises de position que j’ai dans ma vie de tous les jours que ce soit dans l’expression de mon féminisme ou dans ma lutte pour déconstruire ces stéréotypes de genre qui nous polluent la vie à longueur de temps.

Mais que serait au final Ex Nihilo sans l’équipe qui m’a aidé à la relecture de cette intégrale. Chacun mérite des remerciements personnels et publics et je ne vais pas me gêner pour les faire quitte à faire rougir.

D’ores et déjà, il y a Keela, la blogueuse du Dix de Trèfle, qui une fois de plus s’est montrée de très bons conseils par sa correction attentive de mon texte. Mille fois merci pour cette attention bienveillante que tu as eue à parcourir en long en large et en travers cette histoire parfois un brin biscornue.

D’autres se sont joints à la correction. Je pense entre autre à Natalia, une twitta lectrice avisée de livres numériques, qui m’a offert un retour très intéressant sur Ex Nihilo tout en m’orientant à plusieurs reprises vers des éditeurs online ainsi que vers d’autres auteurs d’ebooks avec qui j’ai pu échangé longuement sur les plateformes de publications en ligne. Au-delà de  ça, c’est une twitta que je recommande de suivre car elle donne et apprend beaucoup. Merci à toi, Natalia.

Je  vais taper à présent dans les remerciements plus personnels avec Charly, un ami de longue date que j’ai connu alors que je vivais à Marseille. Pour la petite histoire, je jouais à l’époque à Vampire: The Eternal Struggle et c’est autour d’une table de jeu que j’ai fait sa connaissance. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris lors de mes publications des différentes parties d’Ex Nihilo et de Deus Ex Machina qu’il suivait attentivement et fidèlement la mise en ligne progressive des chapitres. Il fut parmi les premiers à se proposer à m’aider sur la relecture et c’est aussi grâce à lui que j’ai pu traquer impitoyablement les fautes d’orthographe qui trainaient ici et là. Charly, merci d’avoir été à mes côtés dans cette relecture.

Dernier relecteur de l’équipe, Alsciende est un joueur issu du forum Run4Games que je fréquente depuis quelques temps, parait-il. Outre le fait d’être un développeur de talent qui nous a fourni un excellent outil de recensement des cartes Android: Netrunner, c’est aussi un joueur et organisateur présent sur le jeu que j’ai pu interviewé sur le blog de Run4Games. Lorsque j’ai demandé des relecteurs, il s’est également porté volontaire. Un œil acéré qui m’a permis de traquer des fautes honteuses (oui, j’ai honte de ne pas les avoir vues) et de les corriger dans la foulée. Alsciende, je suis heureux que tu aies pu participer activement à cette relecture et je t’en remercie.

Je finis ces longs remerciements par un gros gros merci au Pinceau Pourpre qui réalise à nouveau la couverture et pour tout vous dire, je n’aurais pas pu imaginer une meilleure représentation d’Aurora. Je trouve l’illustration simplement sublime et j’espère que vous l’apprécierez autant qu’elle m’a plu!

Finissons à présent par le plus important, à savoir les liens pour lire Ex Nihilo.

Comme pour les précédents ouvrages, Altramenta me permet de vous livrer l’ebook sous différents formats pour vous offrir la chance de le parcourir sur le plus grand nombre de supports différents. Je ne peux à présent que vous souhaitez une bonne lecture!

Ex Nihilo en format ebook pdf

Ex Nihilo en format ebook EPUB (pour liseuse, smartphone, tablette…)

Ex Nihilo en format ebook mobipocket (liseuse kindle)

Ex Nihilo en lecture directe sur le site.

Publicités